Frantastique Users and Visitors Lounge


Beaucoup de fautes de vocabulaire français.

Vous parlez un mauvais français dans vos cours.
Énorme utilisation de "on" !
Alors que le français, ce n'est pas ça :
Exemple :
"On est arrivés" alors qu'en français correct, l'ont devrais dire : "nous sommes arrivés"
"on a déjà vu ça" ...non, mais : "nous avons déjà vu ça"
"on n’est" ...... non, mais : "nous sommes"
"est-ce que vous connaissez cette rue ?" .... non, mais : "connaissez vous cette rue ?"
"On y va demain" ... non, mais : "nous y allons demain"
LE POMPON de l'apprentissage !! : " On est où ? " alors que : "où sommes nous ?" serait mille fois mieux.
"On y va ? " ... "nous y allons ?"
.......... etc.
J'ai essayé ce cours pour mon épouse Russe, afin qu'elle améliore son vocabulaire de la langue Française,
et bien ce n'est pas avec ce genre d'apprentissage qu'elle fera des progrès.
C'est pourquoi je ne prendrai pas la version payante.
Salutations.

6 comments

  • Bonjour Natalia

    Bien que je ne sois pas grand expert au niveau de la grammaire, je suis certain que, dans le français quotidien, on entend beaucoup plus souvent "on", plutôt que les autres pronoms. Lequel est formellement correcte? Moi, je ne sais pas, mais je pense bien que "on" est plus courant et, à mes oreilles, plus "français" que les formes que vous suggérez. De toute façon, il faut apprendre le français de la vingt-et-unième siècle plutôt que le français d'antan, n'est-ce pas?
  • je ne suis pas du tout d'accord avec Mr "Ray", la langue française s'appauvrit de plus en plus et c'est bien dommage.
    Il n'y a pas si longtemps, "on" était presque de l'argot ! Pourquoi ? Parce que "on", c'est flou (pas net ou clair), c'est approximatif (vague). C'est qui "on"? C'est personne, ou des inconnus, une rumeur, des ragots..."On dit que...", sans savoir qui parle et si cela est exact : par exemple : "le chat du voisin a disparu, on dit qu'il a été écrasé"
    ou encore pire : "on m'a dit" : " j'ai joué avec le briquet, mais on m'a dit que j'avais droit !": phrase très enfantine. Même dans un meilleur français : " j'ai joué avec le briquet mais quelqu'un m'a dit que j'en avais le droit", "on" sert à se déculpabiliser et/ou à cacher de qui vient l'information ! C'est pour cela que "on" est malpoli.
    En tous les cas, "on" est et restera du mauvais français. Il ne faut pas écouter les "on-dit"= il ne faut pas écouter les rumeurs (les commérages, les ragots,..)
    les utilisations les plus courantes sont dans des phrases courtes et uniquement utilisées à l'oral: "on y va", "on verra", "on se rappellera plus tard " et restent peu claires,

    Mr "Ray" n'est pas une "lumière" de la langue française car il y a beaucoup de fautes dans son texte.
    Pourtant, il a l'air bien sûr de lui :
    "bien que je ne sois pas "grand" expert" : un "expert" maîtrise parfaitement son domaine de compétence, alors un "grand expert" !!
    la suite est encore plus prétentieuse : "je suis certain" ; "on" entend beaucoup plus souvent "on", plutôt que les autres pronoms" (!!!?) ; "Lequel est formellement correcte ?"( "correct" sans "e" s'il se réfère à "lequel" (mal employé ici) ; "je pense "bien" (?) que "on" est plus courant , plus "français" que les formes que vous suggérez." Plus "français"!!! Sûrement pas !!
    et pour finir en beauté, " last but not least", la dernière phrase :" De toute façon" est incorrect, de "toutes façons" est l'abréviation de "toutes les façons", "il FAUT" (c'est un ordre !!) Il faut dire," il vaut mieux apprendre.." ou "il est préférable d'apprendre" ; " de la vingt-et-unième siècle",non , il faut dire "du vingt-et-unième siècle"
    et "n'est-ce pas" appuie encore l'affirmation, ou la leçon de morale !
    Conclusion : le français est une très belle langue, ne faite confiance qu'aux français si vous voulez l'apprendre !
  • Je ne sais pas qui a raison mais j'aime bien lire votre français, merci!
  • Merci A C,
    j'avoue que je me suis un peu défoulée sur ce pauvre Ray !
    Je venais de lire un nouveau programme "Franstatique" où les coutumes françaises sont "étudiées" ou plutôt raillées (tournées en ridicule).
    Dans les cours Gymglish, les français sont suffisamment pris pour des imbéciles (voire des goujats) pour qu'ils nous privent en plus de notre vocabulaire ! L'utilisation de "on" (comme usage courant du 21e siècle !!! ) prive aussi les étudiants de la pratique de la conjugaison et de la grammaire associée aux pronoms personnels ; c'est pour cela que j'ai compris la réaction du mari de "Nathalia".
  • J'aime beaucoup l'utilisation de 'on'. Je l'ai entendue assez souvent en France. Pour les anglais ce mot a l'air royal!
  • Attention!, chère Annie 29:
    : “ .... ne faiteS confiance qu’aux Français si vous voulez l’apprendre”. (Vous avez fait deux erreurs dans votre phrase du 13 avril 2019.)

Please sign in to leave a comment.