a. L’article défini ne change pas

Le, la, l’, les → le, la, l’, les

Je regarde la télé
Je ne regarde jamais la télé.

Il voit l’oiseau
Il ne voit plus l’oiseau.

Elle aime les chats.
Elle n’aime pas les chats.

Tu aimes le foot ?
Non, je n’aime pas le foot.


b. un, une, des / du, de la, de l’ → de, d’

- à la forme négative, on remplace un, une, des/du par de (d’)

Elle a un livret.
Elle n’a pas de livret.

Vous faites une faute.
Vous ne faites jamais de fautes.

J’ai une voiture.
Je n’ai pas de voiture.

J’ai des amis.
je n’ai pas d’amis.

Il a un frère
Il n’a pas de frère.

Il a une sœur.
Il n’a pas sœur.

Il a des enfants.
Il n’a pas d’enfants.

- à la forme négative, on remplace du, de la, des par de (d’)

Elle achète du sucre.
Elle n’achète pas de sucre

Il veut des œufs.
Il ne veut plus d’œufs.

Achetez de la limonade.
N’achetez plus de limonade.

Ils boivent de l’eau.
Ils ne boivent jamais d’eau.

Je veux du café.
Je ne veux pas de café.

Nous voulons des légumes.
Nous ne voulons pas de légumes.

Il y a du café.
Il n’y a pas de café.

Il y a de l’eau.
Il n’y a pas d’eau.

Il y a des problèmes.
Il n’y a pas de problèmes.


c. Après être l’article ne change pas.

C’est du vin ?
Ce n’est pas du vin, c’est du jus de raisin.

Ce sont des pommes de terre ?
Ce ne sont pas des pommes de terre, ce sont des frites.

C’est une photo ?
Ce n’est pas une photo, c’est une image virtuelle.

C’est le chat des voisins ?
Non, ce n’est pas le chat des voisins.

Ce sont les résultats de Pierre ?
Non, ce ne sont pas les résultats de Pierre, mais de Paul.

C’est de la viande, ça ?
Mais non, ce n’est pas de la viande, c’est du soja !

C’est un tableau de Renoir ?
Non, ce n’est pas un tableau de Renoir, c’est un tableau de Matisse.



© Gymglish
© Grammaire trajet, Pelckmans, 2012