1. Le pronom relatif dont remplace un groupe nominal introduit par la préposition DE.
→ dont remplace : de + une chose, une personne

C’est un très bon rapport. Gérard Therrien est satisfait de ce rapport.
C’est un très bon rapport dont Gérard Therrien est satisfait. (DONT = de ce rapport)

Le rêve dont je t’ai parlé était bizarre.
Ce sont les enfants dont elle s’occupe.
Je ne trouve pas la clé dont j’ai besoin.

La ville dont je suis originaire est toute petite. (Je suis originaire de cette ville.)
La chose dont je suis fière c’est mon style. (Je suis fière de mon style.)
Les enfants dont il est le père sont terribles. (Il est le père de ces enfants.)


2. On utilise dont avec des verbes comme : parler de, se souvenir de, rêver de, avoir peur de, avoir envie de, avoir honte de, s’occuper de, etc.

L’ami dont je te parle s’appelle Victor. (Car on dit parler de quelque chose.)

3. On utilise dont avec les structures adjectivales suivantes : être fier de, responsable de, content de, satisfait de, etc.

L’homme dont je suis amoureuse s’appelle Victor. (Car on dit être amoureux de quelqu’un).

4. On peut aussi utiliser dont avec un nom.

Victor Hugo ? C’est un écrivain dont je ne connais que le nom. (Car on dit le nom de l’écrivain).