A. Employé surtout dans la langue écrite

1. Remplace une phrase relative

Ce portable de 159 euros a la même qualité que le modèle coûtant 379 euros.
(qui coûte)

Aux JO, vous trouvez des sportifs représentant tous les pays.
(qui représentent)

Les Jeux Paralympiques regroupent des athlètes souffrant d’un handicap.
(qui souffent)

2. Remplace une autre proposition subordonnée (cause, temps, etc.)

Etant malade, il n’est pas venu.
(parce qu’il est malade)

Voyant ses fautes, elle s’énervait.
(Quand elle a vu ses fautes)

B. Employé comme adjectif verbal, la forme en -ANT s’accorde avec le substantif ou avec le sujet

Voilà des chiens peu obéissants.
J’ai téléphoné à l’horloge parlante.
Ce sont fait partie intégrante de leur vie.
Le plongeon est une discipline exigeante.
Elle emploie une crème hydratante et tonifiante.
La beurre de karité est nourrissant pour la peau.
Il fait un tissu doux et résistant.

C. Quand doit-on faire l’accord de la forme en -ANT ?

1. Participe présent : invariable

a. Suivi d’un COD, COI ou complément circonstanciel

Nous avons une prof parlant le chinois. (COD)
Elle a reçu une bague coûtant au moins 1000 euros. (CC)

b. A la forme négative

Ne riant jamais, elle n’est pas très sympathique.

c. A la forme réfléchie

S’entraînant durement, elle est devenue une championne.

2. Adjectif verbal : ACCORD

On peut remplacer la forme -ANT par un autre adjectif.

Attention, ces chiens sont menaçants. (agressifs, méchants, etc.).
C’est une musique reposante. (agréable, tranquille, etc.)
Ce sont des voisions énervants. (désagréables, sombres, etc.)
Ses cousines sont toujours souriantes (gaies, joyeuse, etc.)